Gare de Liège-Guillemins

    Gare de Liège-Guillemins

    La nouvelle gare ferroviaire de Liège Guillemins est un monumental dôme de verre et d’acier de 200 m de long qui couvre les voies et la nouvelle infrastructure essentiellement réalisée en béton blanc. Elle accueille notamment les TGV sur la ligne Paris-Köln.
    La gare s’organise sur trois niveaux.

    • le centre des voyageurs (salles d’attente, commerces…) est situé sous les voies, au même niveau que la place piétonne devant la gare. Des ponts-bacs supportent les voies. Des lamelles en béton supportent les quais en pavés de verre apportant de la lumière au centre,
    • le niveau des quais,
    • les deux passerelles transversales au-dessus des voies qui permettent l’accès direct aux différents quais depuis l’aire de dépose minute derrière la gare.

    Tous les bétons apparents sont en béton blanc. De très nombreuses surfaces sont courbes et/ou gauches. Ces contraintes constituent des défis d’étude, de dessin et de réalisation.
    Côté arrière, la gare comporte un parking de trois niveaux érigés dans le pied de la colline de Cointe. Ce parking est surmonté de l’aire de dépose minute et est directement raccordé sur la liaison autoroutière E40-E25.
    Sous la gare, deux bassins d’orage enterrés reprennent les eaux des 33 000 m² de toiture.
    Comme l’ancienne gare, voisine, est restée en activité pendant toute la durée des travaux, avec la moitié des voies en service, de nombreuses phases de construction ont été nécessaires.

    La couverture de la nouvelle gare est un monumental dôme de verre et d’acier de 200 m de long et de 35 m de hauteur qui couvre les voies. Le dôme est prolongé de 5 longs abris de même composition qui couvrent les 5 quais.
    En l’absence de contreventement, ce sont les auvents latéraux qui assurent la stabilité transversale. Les sollicitations de vent ont été évaluées sur base d’essais en soufflerie. Les supports (en aluminium) des panneaux de verre sont capables de suivre les déformations de la structure.
    Le nettoyage de la structure sous la couverture est prévu au moyen d’une nacelle pouvant circuler entre chaque arc. Sur la couverture, la maintenance s’effectuera grâce à des passerelles circulant sur des rails.
    Le dôme a été construit progressivement à côté de la gare et lancé au fur et à mesure au-dessus des voies restant en service, sur des palées provisoires. Les auvents latéraux ont été montés en place.

    Mission

    Études de stabilité et des méthodes de construction (poussage), établissement des documents de soumission, assistance technique à la direction des travaux

    580759e0fadae0a69773ccce48440ad9rrrrrrrrrrrrrrr