Structures

Le bureau Greisch poursuit une collaboration continue avec plusieurs Universités et Hautes Ecoles. Il accueille en son équipe de futurs diplômés qui participent à la recherche de pointe et au développement de ses applications. Plusieurs de ses responsables font partie du corps académique des facultés et participent à la formation des futurs ingénieurs et architectes.

Méthodes

La connaissance du tissu des entreprises et de leurs potentialités est un atout qui permet au bureau Greisch de prendre part à la réalisation de nombreux ouvrages innovants ou hors normes. Il tire ainsi parti de toutes les techniques disponibles et s’efforce de les perfectionner ou d’en simplifier l’utilisation. L’intégration complète des contraintes et techniques de mise en œuvre dans la réflexion constitue la clef de toutes les nouvelles approches.

Par exemple, un pont est par définition un ouvrage de franchissement. Sa construction nécessite souvent du travail en hauteur, difficile et dangereux. Une méthode qui permet d’effectuer tout ou partie de ce travail sur la terre ferme doit être envisagée. Ceci implique que l’ouvrage, en tout ou en partie, sera mis en mouvement pour l’amener à sa position définitive. Les techniques choisies dépendent des possibilités offertes par le site mais aussi des compétences et des outils à disposition de l’entreprise.

Outils de calculs

Nous maîtrisons entièrement nos outils de calculs. Ceci nous permet d’analyser le comportement des ouvrages les plus innovants en tirant parti des dernières techniques numériques disponibles et en nous appliquant sans cesse à les perfectionner. Ainsi, nous pouvons prendre en charge toute étude spéciale qu’exige le métier d’ingénieur-conseil.

Notre direction Recherche et Développement collabore étroitement avec l’Université de Liège et l’Institut National des Sciences Appliquées de Rennes pour développer des logiciels de calcul de structures. Ce développement interne nous permet d’une part, grâce au contact avec les chercheurs, de rester à la pointe de l’état de l’art et de maîtriser les limites scientifiques de nos outils, et d’autre part, d’accompagner nos équipes projets avec une grande réactivité.

FINELg constitue notre outil de calcul phare. Développé initialement dans le cadre de nombreuses thèses de doctorat sur base de la méthode des éléments finis, il a fait l’objet de nombreuses recherches au Bureau Greisch depuis le début des années 1990. Il permet d’étudier le comportement des structures de tous types composées de barres, de poutres, de membranes, de plaques, de coques et de volumes. Il aborde aussi bien les comportements linéaire et non-linaire géométrique et mécanique, statique et dynamique (analyse spectrale et chargement stochastique). Tant la plasticité de l’acier que la fissuration du béton sont modélisées, tout comme les structures évolutives avec phasage de construction, le fluage et le retrait du béton. L’interaction entre le chargement et les ouvrages peut également être considérée.

Énergie

Convaincus que durable rime avec rentable, l’ambition de notre cellule énergie (Neo & Ides) repose sur la volonté de proposer une gamme complète d’outils et de services permettant d’optimiser la performance énergétique et environnementale des bâtiments.

L’Héliostat

L’héliostat est un dispositif qui permet de réfléchir la lumière du soleil vers un point fixe déterminé. Ce dispositif permet l’amenée de lumière naturelle dans une zone d’un bâtiment dépourvue d’un apport direct.

Dans l’application illustrée, un parking est alimenté en lumière naturelle grâce à un jeu de trois miroirs qui acheminent les rayons du soleil à l’endroit souhaité.

Le premier miroir capte l’éclairage naturel du soleil. Son orientation suit continuellement la course du soleil de façon à assurer un éclairement constant du second miroir. Ce second miroir réfléchit la lumière vers un troisième miroir, lequel garantit l’éclairage permanent et surtout gratuit du parking.

Monitoring

Le monitoring développé au sein de notre cellule énergie est un dispositif de suivi intégré des bâtiments. Il collationne les données fournies par un réseau de capteurs placés in situ et les traite au moyen d’une plateforme informatique qui intègre les calculs de simulation du bâtiment. L’objectif est de fournir une analyse détaillée, continue et prédictive du comportement du bâtiment (consommations et confort obtenus).

Un service qui s’appuie sur nos compétences internes permet de conseiller et d’assister le client en continu dans la gestion de son bâtiment en fonction des analyses réalisées.

Certifications BREEAM

Le BREEAM (Building Research Establishment Environmental Assesment Method) est une méthode de certification environnementale reconnue internationalement.  Cette méthode  s’attèle à étendre les études des projets de construction aux aspects de durabilité, de confort et de réduction de l’impact sur l’environnement.

La méthode étudie 9 catégories différentes : gestion, confort et bien-être, énergie, transport, eau, matériaux, déchets, occupation du sol et écologie, pollution.  Elle permet d’attribuer, à un projet de construction, à un masterplan ou à un bâtiment existant, un score qui reflète sa performance vis-à-vis de ces thématiques.

Outre les agréments nécessaires à la certification de Master Plan (BREEAM Communities) et de nouvelles constructions (BREEAM International New construction), le bureau est maintenant détenteur de l’agrément pour certifier des bâtiments existants (BREEAM In Use).

Cette dernière méthode comporte trois volets pour étudier la performance du bien existant ainsi que la manière dont celui-ci est géré et occupé. Cette certification et le niveau de performance qui y est attaché, permettent de manière intéressante de gérer, par exemple, un portfolio de bâtiment sous le prisme de ces thématiques et de faire des choix éclairés sur des investissements futurs.

De plus amples informations sur le BREEAM in use peuvent être consultées ici :
Brochure BREEAM
BREEAM-In-Use-Brochure – Septembre 2016

fb69e18b945667a458f674ea3a7d9a52ccccccccccccccccccccccccccccccc