Agoria à Liège
Agoria à Liège
Agoria à Liège

    Agoria à Liège

    Le nouveau siège central d’Agoria Liège/Luxembourg, fédération de l’industrie technologique, se situe Boulevard Émile de Laveleye dans le quartier des Vennes, à Liège.

    Le projet comprend la construction d’un immeuble de bureaux et d’un centre d’affaires et de conférences.

    Deux niveaux de parkings sont prévus en sous-sol, de même qu’un restaurant sous la tour de 8 étages (R+7) presqu’entièrement vitrée.
    La nouvelle construction  comprend plusieurs salles de conférences de capacité différente (de 20 à 200 m²) ainsi que des espaces locatifs de bureaux (3 200 m²).

    Le projet propose d’associer au bâtiment un espace généreux non-bâti. Le bâtiment s’élève à 26 mètres à rue. Cette typologie renforce la fonction singulière et historique de ce bâtiment de bureaux dans ce quartier d’habitat. La volumétrie proposée permet de développer quatre façades nobles, améliorant la qualité des espaces intérieurs (lumière naturelle, vue, … ).

    Les installations HVAC comprennent des installations de chauffage à basse température avec chaudières gaz à condensation haut rendement (2×320 kW), des installations de ventilation double flux à débit variable avec récupération de chaleur et free-cooling (±32 400 m³/h). En plus des ventilo-convecteurs et boîtes VAV, le rafraîchissement se fait via dalles de béton activées permettant le night cooling. La production frigorifique optimisée suivant les régimes d’eau différents comprend des chillers à condensation par eau couplés à des aéroréfrigérants à basse vitesse surdimensionnés ainsi qu’à un échangeur dédié pour le free-chilling.

    Il est aussi prévu la ventilation CO²/NO² des parkings avec récupération de l’air rejeté des bureaux, la climatisation des locaux informatiques et déchets organiques, la  récupération et la réutilisation de l’eau de pluie.

    Le tout est piloté par une installation de gestion technique centralisée complète (GTC).

    En collaboration avec l’ingénieur conseil en énergie, la pertinence des diverses solutions et alternatives a été étudiée (variante passive, pompe à chaleur avec sondes géothermiques, natural geocooling, installations solaires, …). Des simulations thermiques dynamiques ont servi aux réflexions et analyses des différents systèmes énergétiques et à l’optimisation des protections solaires.

    Mission

    Mission d’architecture, de stabilité, de techniques spéciales et de coordination sécurité santé

    eget lectus Praesent ut ut mi, quis, odio justo commodo pulvinar