Préhistomuseum de Ramioul

    Préhistomuseum de Ramioul

    Le Préhistomuseum de Ramioul est reconnu comme centre de référence en conservation et en étude de la préhistoire en Wallonie. Au vu de son succès grandissant, et pour devenir un pôle attractif incontournable du tourisme culturel liégeois, le Préhistosite de Ramioul devait se doter d’une nouvelle infrastructure de pointe offrant notamment une des plus grandes salles d’exposition de la région.
    Le projet prévoit :

    • la rénovation du bâtiment principal et son extension,
    • la construction d’un nouveau bâtiment d’accueil dit «le foyer» composé d’une boutique, d’une auberge et d’une cuisine.

    Le nouveau musée de la préhistoire en Wallonie, construit dans le prolongement du bâtiment existant, se dote d’une grande salle d’expositions temporaires d’envergure internationale, et d’un auditorium de 200 places. Les impressionnantes réserves du musé sont accessibles au plus grand nombre dans le nouveau centre de conservation, d’étude et de documentation (CCED).

    Les murs extérieurs du musée sont composés de bottes de paille enduites, côté intérieur, par de l’argile et recouvertes, à l’extérieur, d’un bardage en acier Corten. L’isolation de ces murs, ainsi que l’effort consenti sur les autres parois du bâtiment, confèrent au Musée une enveloppe particulièrement performante d’un point de vue thermique.

    Le musée, d’une surface de ± 3 300 m², est agrémenté d’un nouveau volume en ossature lamellé-collé.
    Les poutres en treillis, de 18 mètres de portée, laissent place à un grand espace ouvert sans colonne.
    Le foyer, d’une surface de ± 640 m², est réalisé en structure traditionnelle poutres, colonnes et hourdis. Un auvent métallique, de plus de 3 m en porte-à-faux, entoure ce bâtiment.

    La production de chaleur est centralisée pour les deux bâtiments, elle est assurée par une chaudière bois de 150 kW alimentée en plaquettes et en bûches, et d’une chaudière gaz à condensation à haut rendement réalisant l’appoint.
    La ventilation des différents espaces est réalisée par des groupes de ventilation double flux avec récupérateur de chaleur à haut rendement (supérieur à 75 %). Les conditions hygrothermiques sont traitées localement par batterie de zone, humidificateur ou déshumidificateur.
    La nouvelle cabine de transformation HT est destinée aux besoins électriques propres au site, mais permet également de fournir une alimentation HT de 800 kVA  à l’entreprise « Carmeuse».
    Une opération de relamping est opérée sur les appareils d’éclairage des zones d’expositions permanentes. Les appareils d’éclairage des nouveaux bâtiments sont équipés de lampes basse consommation ou LED. La gestion de l’éclairage de la plupart des locaux est assurée par des détecteurs de présence.
    Le bâtiment est équipé d’une installation de détection incendie généralisée conforme à la NBN S21-100, d’une installation anti-intrusion et d’un système de contrôle d’accès.

    Mission

    Mission complète de stabilité, de techniques spéciales et de responsable PEB

    • 5 photos
    • Localisation
    non ut consequat. mi, adipiscing Nullam risus pulvinar nec Phasellus suscipit risus.