Atelier de traction de Kinkempois
Atelier de traction de Kinkempois

    Atelier de traction de Kinkempois

    L’atelier de Kinkempois est destiné à assurer l’entretien de locomotives et d’automotrices, tant électriques que diesel.
    Le projet prévoit l’extension de l’atelier existant, et la construction d’un bâtiment administratif.

    Projet se composant de trois secteurs principaux :

    – L’atelier est composé d’une partie existante (± 6 600 m²) à transformer et d’une partie nouvelle (± 17 500 m²) à construire. La transformation consiste à intégrer de nouvelles fosses sous les voies, un transbordeur faisant la liaison avec la partie à construire et nécessitant la transformation ponctuelle de la charpente, un nouveau magasin séparé du reste du bâtiment par une cloison résistante au feu de 2h, un ‘train-wash’, un tour en fosse et une zone ‘stand-diesel’. En plus de ces éléments purement techniques, sont ajoutés des vestiaires et des douches. Le nouvel atelier comprend principalement 5 ponts roulants de 10 t, 11 voies ferrées posées sur des pilotis métalliques au-dessus de fosses, un transbordeur, un passage sous voies, un couloir technique principal transversal aux voies, des couloirs techniques secondaires parallèles aux voies et un bas bogie. Une zone de bureaux est également intégrée au bâtiment dans une position centrale. La structure principale est métallique et non contreventée afin de libérer le passage des ponts roulants. Celle-ci est fondée sur pieux.

    Il intègre un « Train-Wash », des petits ateliers, des bureaux, des vestiaires, un magasin, etc…
    La production de chaleur de l’atelier existant est équipée d’une nouvelle chaudière gaz à condensation de 690 kW et d’une cogénération gaz de 77 kWth et 48 kWel. L’extension de l’atelier est équipée de 3 chaudières gaz condensation pour une puissance totale de 2,8 MW.
    L’atelier est chauffé et ventilé par des aérothermes à eau chaude. Les locaux climatisés sont équipés de ventilo-convecteurs, tandis que les locaux informatiques sont équipés d’un système split. Les autres locaux sont chauffés par des radiateurs à eau chaude.
    La ventilation des locaux administratifs, des vestiaires et des sanitaires est assurée par 2 groupes de traitement d’air double flux avec récupérateur de chaleur à haut rendement. Les ateliers cloisonnés sont équipés d’extracteurs individuels permettant le rafraîchissement en mi-saison.
    L’atelier existant et son extension sont équipés d’une installation d’évacuation des fumées et de la chaleur. Les exutoires de fumée permettent, via des ouvertures latérales, la ventilation naturelle des ateliers.
    Les couloirs sous voies sont alimentés en fluides divers (eau de ville, eau industrielle, RD25, huile, air comprimé) et équipés d’une installation d’aspiration centralisée permettant le nettoyage des trains.
    Un stockage d’eau de pluie de 200 m³ alimente les dévidoirs et bornes incendie et sert de réserve d’eau pour les des véhicules d’intervention des services incendie.

    – Le bâtiment à usages divers (BUD) est un bâtiment traditionnel de ± 2 100 m² de plancher. Il regroupe les services administratifs avec quelques bureaux et salles de réunions, une partie horéca avec un restaurant et sa cuisine et des locaux techniques avec notamment la cabine de signalisation.
    Le BUD est alimenté en eau de chauffage depuis l’atelier existant via un réseau enterré.
    La production d’eau glacée est assurée par deux machines frigorifiques à condensation à eau avec aéroréfrigérant extérieur.
    La climatisation des locaux administratifs est assurée par des poutres dynamiques et des ventilo-convecteurs. La cuisine et le restaurant sont équipés d’un système de chauffage par le sol. L’appoint en chauffage et le refroidissement de ces locaux sont assurés par un groupe de traitement d’air spécifique. La climatisation du local Télécom est assurée un groupe de traitement d’air équipé d’une batterie froide et d’un humidificateur fonctionnant la majorité du temps en free-cooling. Les locaux non climatisés sont chauffés par des radiateurs à eau.
    La ventilation et le traitement de l’air des locaux administratifs sont assurés par un groupe double flux avec récupérateur de chaleur à roue à haut rendement.
    Les bâtiments sont équipés d’une installation de détection incendie généralisée conforme à la NBN S21-100, d’une installation anti-intrusion et d’un système de contrôle d’accès.
    Les installations de techniques spéciales sont gérées par une GTC avec deux superviseurs locaux et rapatriement vers une installation de télégestion délocalisée à l’extérieur du bâtiment.

    – Les abords présentent une surface de ± 15 000 m² regroupant les voiries de circulation pour les véhicules lourds, les parkings, les voiries piétonnes, les zones de stockage et les zones engazonnées.

    Le bureau greisch et ses architectes du bureau Canevas ont conçu un ensemble qui se veut cohérent malgré les différences d’échelles et d’utilisation des bâtiments. Les contraintes techniques sont prises en compte dès le début de la conception afin de garder l’objet adapté à l’utilisation demandée et réduire les coûts de construction.

    Mission

    Mission d’architecture, stablilité, techniques spéciales et coordination sécurité pour les phases d’avant-projet, projet, adjudication et études d’exécution

    • 8 photos
    • Localisation
    Phasellus elit. quis Aenean ut vel, Praesent leo elementum Nullam