Mise en place des vannes 5 et 6 du barrage de Monsin

    Ce mercredi 31 juillet, les deux premières vannes d’une longueur de 27 mètres pesant 150 tonnes chacune, ont été transportées par barge à l’amont du pont barrage depuis la zone d’assemblage et posées dans leur enclave à l’aide de deux grues flottantes.

    Le barrage de Monsin, composé de 6 vannes de 27 m de longueur, est situé sur la Meuse à l’aval de Liège. Il permet de réguler le niveau de flottaison du fleuve dans la traversée de l’agglomération liégeoise et du Canal Albert jusqu’à Genk. Inauguré en 1930, il est le plus ancien barrage actuellement présent sur la Meuse en Wallonie.

    La rénovation des infrastructures et le remplacement des vannes ont lieu en 3 temps pendant les périodes d’étiage de la Meuse, qui s’étendent annuellement d’avril à octobre. Durant la première période —entre le 1er avril et le 31 octobre 2019— les pertuis n°5 et 6 vont être complètement rénovés. Les pertuis 1 à 4 seront quant à eux rafraîchis lors des étiages 2020 et 2021.

    Les bouchures de chaque pertuis du barrage sont constituées d’une vanne inférieure de type vanne-wagon surmontée d’un clapet déversant articulé.

    La société momentanée Galère S.A. – Jan De Nul N.V. avec le bureau greisch a remporté le marché pour le remplacement des vannes et la rénovation du barrage. Le renouvellement des équipements électromécaniques est quant à lui réalisé par la société momentanée CMI MONSIN.

    La mise sous eaux des 2 premiers pertuis est prévue début novembre.

    Aenean odio dictum Phasellus libero. ipsum quis