Espace Solvay in Liege
Espace Solvay in Liege
Espace Solvay in Liege

    Espace Solvay in Liege

    Ce bâtiment d’Infrabel vise à regrouper sur son site rue Ernest Solvay, les services techniques, déjà situés à cet endroit, et les services administratifs localisés rue des Guillemins.

    Le site est en contrebas des voies de 5,50 m. Le bâtiment projeté se développe en deux ailes dont l’une se situe à front de voirie, calée entre la pile d’un pont et une maison d’habitation et l’autre parallèlement au faisceau de voies du chemin de fer. La façade nord de cette deuxième aile est contre terre sur deux niveaux pour reprendre la différence de niveau entre les voies et le terrain.

    Le principe structurel retenu est de porter les planchers des niveaux de façade à façade sur une portée de 15 m. Cette solution a été choisie pour des questions de souplesse d’utilisation des espaces.

    Les parties structurelles des façades sont réalisées en éléments béton préfabriqués. Localement, dans les zones de fortes contraintes telles que le porte-à-faux de l’entrée, les façades seront réalisées en béton coulé sur place.

    L’étude de faisabilité PEB a permis d’évaluer les critères «coût – efficacité» de différentes solutions alternatives de production d’énergie (photovoltaïque, solaire thermique, pompe à chaleur, cogénération,…).

    Un forage exploratoire et une étude approfondie avec un bureau d’études en hydrogéologie ont permis d’évaluer l’intérêt de chauffer et de rafraîchir le bâtiment par la technologie du forage géothermique vertical. Les caractéristiques du sol et la différence importante entre les besoins en chaud et en froid ont conduit à l’abandon de cette technique. Le bâtiment est dès lors climatisé par un système de pompes à chaleur électriques air/air à débit réfrigérant variable (DRV) avec récupération d’énergie.

    Mission

    Mission partielle en stabilité, techniques spéciales et performance énergétique du bâtiment (PEB)

    • 9 photos
    • Location
    mattis lectus risus. libero Lorem ante. elit. non leo