Canal Albert : le troisième pont sur sept est posé

    Depuis ce dimanche, le Canal Albert compte un nouvel ouvrage : le pont BR36 a en effet pris ses quartiers à Eindhout. La structure de 1000 tonnes d’acier a été assemblée sur le halage dans un premier temps, pour ensuite être chargée sur barge avant d’être acheminée sur le canal à son emplacement définitif.

    Le BR36 remplace un ancien ouvrage, détruit pour les besoins du projet, et s’inscrit dans le cadre du remplacement de 7 ponts pour un projet global de mise à gabarit à 9000 tonnes du canal. L’ensemble découle d’un marché DBFM (PPP) conclu par De Vlaamse Waterweg — l’administration flamande des voies navigables — avec le consortium via T Albert (Franki Construct, Kumpen, Aswebo, Hye et Aelterman).

    En partenariat avec les entreprises, notre équipe a entre autres contribué à la définition et à l’étude des méthodes de montage. Dans le cas du BR36 et de trois autres ouvrages, la méthode consiste à assembler les différents éléments du pont sur un terrain en bordure du canal à proximité du site pour finalement acheminer l’ensemble de la structure métallique par barge jusqu’à son emplacement définitif.

    Les sept nouveaux ponts bowstring, basés sur un concept de pont générique avec arcs inclinés se rejoignant au milieu, permettent de libérer un tirant d’air de plus de 9,1 m sur une largeur de 86 m. Ces ponts ont une portée de 123 m ou 128 m pour une largeur utile de 16 m à 16,5 m. Chacun d’entre eux comporte 2 voies de circulation ainsi que 2 trottoirs avec pistes cyclables.

    Trois autres ouvrages seront mis en place suivant la même méthode dans le courant de 2019.

    ut ultricies sem, nec quis, vulputate, quis Lorem Nullam elit. Aliquam