Renouvellement de 7 ponts sur le canal Albert

    Renouvellement de 7 ponts sur le canal Albert

    Dans le cadre de la mise au gabarit (hauteur 9,1 m) pour la classe Vb du canal Albert entre Liège et Anvers, la majorité des ponts doivent être soit rehaussés, soit remplacés. Le remplacement de sept ponts a été confié au bureau greisch dans le cadre d’un contrat DBFM (dit Cluster 1).

    Il s’agit de ponts bowstring comportant deux bandes de circulation et deux pistes cyclables/trottoir de part et d’autre, séparés par une barrière en béton. Les deux arcs inclinés, métalliques, fusionnent en leur sommet ; les suspentes entre-distants de 5 m sont parallèles dans le plan des arcs. Le tablier est constitué de deux poutres caisson métalliques latérales de 2,4 m de hauteur, d’entretoises métalliques en I’entre-distance de 3,7 m environ et d’une dalle en béton de 24 cm d’épaisseur.

    Les ponts se différencient par :

    • leur portée (123 m et 128 m)
    • leur largeur (15,60 m et 16,10 m entre poutres latérales)
    • leur méthode de montage.

    Certains ponts sont assemblés in situ au-dessus du canal ; d’autres sont construits sur berge et ensuite amenés en place avec un ponton. Le pont BR43 (Herentals) est d’abord mis en service en position provisoire, et est ensuite déplacé avec des kamags en position définitive après reconstruction des culées.

    Mission

    Etudes d’optimisation pour la remise d’offre, études de projet et d’exécution et études de montage, pour le compte du consortium d’entreprises via T Albert.

    elementum ut quis, id porta. sed venenatis, Phasellus id dolor