Une reconnaissance internationale d’excellence pour l’innovation du bureau greisch

    Le bureau greisch s’est vu décerner un “Innovation Award of Excellence” du CTBUH (Council on Tall Buidings and Urban Habitat) pour la conception des “Adaptative Outriggers” réalisés dans le cadre du bâtiment Silver Tower à Bruxelles.

    Le CTBUH est l’organisation internationale faisant référence dans le domaine des développements relatifs aux immeubles de grande hauteur. Le CTBUH Awards program récompense des projets ou personnes ayant apporté une contribution importante dans le développement technique de ce type de constructions.

    Cette récompense est une reconnaissance de l’expertise acquise par le Bureau greisch dans la conception de ces ouvrages.

    Nos collègues Amaury Leroy et Luis Nosiglia présenteront cette innovation lors de la “2021 Tall + Urban Innovation Conference” du 18 au 20 mai 2021. Cette conférence devait se tenir à Chicago mais, en raison des conditions sanitaires, elle aura lieu par videoconférence.

    Adaptative Outriggers – Silver Tower

    La Silver Tower, rebaptisée récemment Iris Tower, culmine à 137m de hauteur dans le quartier Nord. Elle abrite depuis peu le Service Public Régional de Bruxelles.

    La géométrie elliptique de la structure lui confère une grande rigidité dans le sens longitudinal et une flexibilité importante dans le sens transversal, qui correspond également à la plus grande prise au vent. Cette flexibilité implique des déplacements en tête dépassant largement les critères limites admissibles. Pour améliorer la rigidité latérale et la résistance en flexion du bâtiment, huit “outriggers” (bracons) sont disposés à mi-hauteur de la tour pour connecter le noyau central aux colonnes périphériques de manière à ce que celles-ci participent dans la reprise de la flexion globale du bâtiment.

    L’un des défis de conception des systèmes à outriggers est d’intégrer les déformations différentielles à long terme pouvant survenir entre les colonnes et le noyau, qui résultent du fluage et du retrait. Une solution habituelle à cette problématique consiste à intégrer des dispositifs hydrauliques au niveau des colonnes périphériques. Ceci représente certains inconvénients : les vérins doivent être dimensionnés pour admettre les charges importantes des colonnes, coût, difficulté de remplacement.

    Les “adaptative outriggers” mis au point par le bureau greisch à la Silver Tower présentent une solution innovante et élégante dans laquelle des dispositifs d’allongement sont intégrés au niveau des bracons eux-mêmes.

    Les outriggers se composent de quatre éléments disposés en losange et assemblés au moyen d’axes. Les membrures supérieures et inférieures se connectent à leurs extrémités aux colonnes et au noyau. Au centre, un dispositif de réglage en allongement (similaire à un vérin hydraulique) relie les deux membrures et permet un contrôle automatique des effets différentiels. Cette géométrie particulière confère aux bracons la possibilité de s’allonger à long terme en ajustant (raccourcissant) le dispositif d’allongement, et ainsi admettre un tassement différentiel noyau-colonne sans bridage. Les dispositifs d’élongation régulent automatiquement la longueur des bracons, s’ajustant automatiquement au besoin pendant la durée de vie du bâtiment.

    Nos félicitations et remerciements vont à nos partenaires Ghelamco / Atelier d’Architecture de Genval / Accarain-Bouillot / CIT-Blaton.

    Découvrez un abstract de la présentation qui sera réalisée en mai ici

     

    vel, id facilisis dolor. mi, ipsum dictum mattis eget