Sint-Martinkerk in Ferrières – Vervanging van de klokkentoren
Sint-Martinkerk in Ferrières – Vervanging van de klokkentoren

    Sint-Martinkerk in Ferrières – Vervanging van de klokkentoren

    L’église Saint-Martin est située à Ferrières en province de Liège. Cet édifice de style néo-gothique de la fin du 19ème siècle n’est pas classé. Il présente d’importants désordres au niveau de la tour et de la flèche depuis de très nombreuses années : fissures, bombage du parement, chutes d’éléments, hors-plomb… Après plusieurs interventions d’urgence de consolidation, la commune envisage de supprimer définitivement la partie supérieure du clocher, et de couvrir la tour par une toiture plate. Le bureau greisch propose alors une alternative afin de conserver le repère fort que représente le clocher dans le village et dans le paysage, et afin de maintenir la silhouette élancée de l’édifice.

    Le projet consiste à démonter la partie la plus dégradée du clocher pour la remplacer par une structure en tôles d’acier inoxydable sablée, reprenant la silhouette du clocher existant. Cette structure a l’avantage d’être naturellement stable en utilisant peu de matière. Elle est légère et durable.

    Le choix s’est porté sur l’inox pour sa résistance à la corrosion, sa teinte en adéquation avec la cadre bâti et sa non-brillance. La teinte gris moyen s’accorde en effet parfaitement avec la teinte des moellons calcaires de la tour et des ardoises de la couverture de la nef.

    L’avantage de la solution proposée, outre l’allègement du poids sur la tour, est d’éviter les coûts importants de restauration de la tour et d’entretien d’une toiture classique. Notons également que les cloches de l’ancien clocher sont replacées au centre la structure et sonnent à nouveau.

    La structure de 24,5 tonnes (contre 270 tonnes démontées) a été réalisée en atelier, à Jupille, par l’entreprise Melens et Dejardin. Elle est composée de tôles, de 12 et 20 mm d’épaisseur, assemblées par soudage. Elle a été transportée d’une pièce jusqu’à Ferrières.

    La structure a été soulevée par la croix percée à son sommet, et est fixée dans une dalle en béton par l’intermédiaire de 4 pieds, chacun ancré par 12 tiges filetées de 20mm de diamètre.

    Ferrières entre dans l’histoire wallonne en tant que première commune à mettre en œuvre le montage d’un clocher métallique en une seule pièce sur une église traditionnelle.

    Simulation 3d : ©greisch

    Opdracht

    Mission complète de stabilité et d’architecture

    • 10 foto's
    • 1 film
    • Locatie
    eleifend accumsan lectus leo. felis ultricies vel, libero consequat. velit, Lorem libero