Arquennes : une nouvelle passerelle pour le RAVeL

    Suite à un concours, la Commune de Seneffe confie au bureau Greisch la mission d’ériger une nouvelle passerelle.

    Le viaduc d’Arquennes, pont ferroviaire de l’ancienne ligne n°141, fut inauguré en 1854. Démoli lors de la Seconde Guerre Mondiale, il fut remplacé par un pont provisoire Bailey dans les années 90, puis démonté à nouveau. Sa disparition marque aujourd’hui une coupure sur le RAVel de la ligne 141, obligeant les piétons, cyclistes et cavaliers à se mêler à la circulation automobile pour traverser le village.

    Réinterpréter le passé pour mieux s’intégrer au présent

    Afin de respecter l’ouvrage original et s’intégrer dans ce site remarquable, le choix s’est porté sur une structure contemporaine en treillis-résille métallique, dont les mailles rappellent les caractéristiques de l’ancien pont ferroviaire. Les matières choisies (structure en acier Corten et platelage en bois exotique) offrent une excellente tenue dans le temps, limitant ainsi les coûts et besoins d’entretien.

    La largeur de 4 mètres permet un passage et un croisement aisés des différents utilisateurs de la passerelle.

    dolor tristique id vulputate, diam consequat.