Villers-le-Bouillet : premier coup de pelle officiel du plus grand parc éolien de Wallonie

    Le ballet des bulldozers continue à Villers-le-Bouillet, où se poursuivent les travaux d’extension du parc éolien existant. Au total, 13 nouvelles structures seront implantées le long de la E42 Namur-Liège. Leur mise en service est prévue en 2019. Avec ce projet, EDF Luminus façonne le futur de l’énergie renouvelable par la création du plus grand parc éolien de Wallonie.

    Le bureau greisch assure une mission de génie civil et d’études d’exécution.

    Si le premier coup de pelle officiel était donné ce 5 juillet, les travaux préparatoires sont en réalité en cours depuis plusieurs mois, le chantier se déployant sur plusieurs phases.

    Dans un premier temps, les travaux préparatoires visent à établir les voiries d’accès et les zones de giratoires qui permettront aux convois exceptionnels d’accéder au chantier. Les plateformes de montage et de stockage provisoire du matériel sont également construites.

    Viendra ensuite le temps de s’atteler aux fondations des éoliennes, pour terminer par leur montage. Les voiries et plateformes provisoires seront ensuite retirées, pour laisser place à une seule voirie d’accès générale. Une plateforme restreinte, utilisée pour l’entretien de la structure, sera durablement installée pour accompagner l’éolienne durant toute sa durée de vie.

    Les équipes, déjà rompues à ce type de projet grâce notamment aux précédentes études d’Estaimpuis, Tournai, Verlaine, Berloz et Héron, ont dû tenir compte des différentes contraintes imposées par le site. Parmi celles-ci, on retiendra principalement la nécessité d’impacter le moins possible les zones agricoles environnantes, et les sols boueux qui peuvent survenir en cas de conditions météorologiques défavorables.

    consequat. vel, tempus tristique dolor. amet, Donec fringilla