Un nouveau parking sous la Place du Palais de Justice à Namur

    En juin 2017, la Ville de Namur lançait un marché de conception, de construction, de gestion et d’exploitation d’un parking de minimum 200 emplacements sous la place du Palais de Justice, en plein centre-ville. Le projet lauréat est celui d’Interparking, gestionnaire et exploitant qui s’est adjoint les services du bureau greisch pour la mission de stabilité et de techniques spéciales.

    Le projet retenu par la Ville de Namur est le fruit d’une étroite collaboration entre les différents intervenants sur le dossier : le Maître de l’Ouvrage (Interparking), l’entreprise (Duchêne – De Graeve), l’architecte (Assar), le bureau de contrôle (Seco) et le bureau greisch. Le dialogue et l’addition des compétences ont permis à l’équipe de se projeter au-delà des ambitions de la Ville, et de proposer un parking pouvant accueillir plus de 360 véhicules.

    Deux contraintes majeures sont présentes sur le site : d’une part le contexte géologique, d’autre part le niveau de la nappe phréatique, proche de la surface. En allant au-delà de ces obstacles, l’équipe met sur la table une solution technique ambitieuse, autorisant un parking de 5 niveaux enterrés.

    En pratique
    Le soutènement est réalisé à l’aide de pieux forés sécants de grand diamètre (1,3 mètre), et est dimensionné pour reprendre la poussée des terres et une poussée hydrostatique d’environ 12 mètres de hauteur d’eau.

    La dalle supérieure est dimensionnée de manière à reprendre les charges venant de la place, et à anticiper de multiples scenarii d’utilisation comme l’organisation d’événements publics importants ou d’un marché, ou encore l’installation d’une grue de 100 tonnes. Afin de limiter les perturbations en surface, la méthode d’exécution dite en « stross » est adoptée : la dalle supérieure sera réalisée en premier lieu pour ensuite réaliser le terrassement en-dessous.

    Côté techniques spéciales, les installations électriques comprendront tous les équipements nécessaires à une gestion optimale et centralisée du parking. Le projet intègre également un système de désenfumage et de protection incendie, ainsi que l’installation d’une ventilation journalière CO. L’ensemble peut être régulé et géré à distance grâce à une gestion technique centralisée (GTC). Deux ascenseurs adaptés pour les PMR sont également prévus.

    Parallèlement à la création du parking, l’aménagement de la place est entièrement revu par l’architecte afin de recréer un espace public qualitatif et de répondre aux enjeux de mobilité, de redynamisation et d’accessibilité du centre-ville de Namur.

    Image : © Assar Architects

    consequat. sed dolor nunc in Aenean adipiscing sem, at justo