Piscine de Jonfosse
Piscine de Jonfosse
Piscine de Jonfosse

    Piscine de Jonfosse

    Le nouveau complexe aquatique de Jonfosse s’implantera sur l’actuel parking situé entre la rue Jonfosse et la place des Béguinages à Liège.

    Il s’agit d’un projet à caractère urbain développé au travers de formes rectangulaires sur toute la parcelle. Il s’aligne de façon harmonieuse par rapport aux constructions existantes, préserve l’intimité des baigneurs, et sa conception assure une large luminosité naturelle tant en toiture qu’en façade.

    La nouvelle infrastructure sera composée d’un bassin semi-olympique de six couloirs, d’un bassin d’apprentissage, d’une lagune de jeux et de délassement, de gradins, et d’une zone de bains publics. Outre ses fonctions sportive, sociale, de loisir ou encore scolaire, la future piscine de Jonfosse disposera d’un parking aérien de 173 places.
    La structure est simple et s’adapte au mieux aux principes architecturaux définis. La toiture en shed de la piscine est constituée de poutres treillis métalliques sur la face verticale des sheds afin de maximiser l’entrée de la lumière dans le bâtiment. Le bassin en inox permet de simplifier la structure autour de la piscine car le béton ne participe plus à l’étanchéité du bassin. La zone bureaux-cafétéria sépare l’espace piscine du parking et est de structure simple et classique avec des hourdis préfabriqués sur voiles et poutres. Les places de parking sont disposées sur les rampes en hourdis préfabriqués, qui s’appuient en leur centre sur un voile central en prémurs. Le bâtiment est fondé sur pieux, ancrés sur le bed-rock. Afin d’éviter des blindages importants le long des mitoyens, les volumes des sous-sols ont été décalés par rapport aux constructions existantes dans le but d’avoir la possibilité d’exécuter des talus.

    La démarche durable engagée par l’ensemble des partenaires de l’équipe DBFM a permis d’aboutir à un projet exemplaire du point de vue énergétique et environnemental. Les besoins énergétiques ont été limités en optimisant l’enveloppe du bâtiment, tout en valorisant les apports naturels par l’emploi de grandes baies vitrées.
    D’un point de vue technique, l’emploi d’une cogénération de 180 kW thermique et 107 kW électrique et d’un système de déshumidification par unité thermodynamique (pompe à chaleur) permet de limiter très fortement les consommations en énergie du complexe. Cette démarche se traduit également par une construction dont 70% des matériaux sont recyclables.

    Vue d’architectes : © Moury

    Mission

    Mission complète de stabilité, de techniques spéciales, de responsable PEB et de coordination sécurité

    • 8 photos
    • Localisation
    id, venenatis ipsum pulvinar mattis Lorem sem, felis odio libero. sed amet,