A3/E40 : début du chantier de mise à 4 voies entre Alleur et Loncin

    Le chantier d’élargissement à 4 voies de l’autoroute A3/E40 entre Alleur et Loncin dans les deux sens de circulation démarre ce lundi 8 avril. L’opération vise également à réhabiliter en profondeur la chaussée existante et à sécuriser cette portion autoroutière essentielle au trafic de la région.

    Le chantier, réalisé par la SM Bam Contractors – Willemen Infra pour le compte de la SOFICO (Pouvoir Adjudicateur) et du SPW-DGO1 de la Direction des Routes de Liège (Service gestionnaire), vise à mieux sécuriser cette zone fréquentée quotidiennement en moyenne par plus de 100.000 véhicules pour les deux sens cumulés.

    Concrètement, les travaux consistent à :

    • réhabiliter en profondeur cette portion de 2,6 km dans les deux sens ;
    • doter les deux sens de circulation d’une bande complémentaire en supprimant la berme centrale existante. Le trafic sera séparé par un dispositif de retenue préfabriqué en béton ;
    • compléter la bande d’arrêt d’urgence actuellement présente sur une partie du tronçon ;
    • placer un nouvel éclairage LED et de nouveaux poteaux en bermes latérales ;
    • remplacer les écrans acoustiques dans le sens Aachen vers Loncin entre l’accès n° 32 et la borne kilométrique 86,200 ;
    • remplacer le portique de signalisation actuellement appuyé en berme centrale par une nouvelle structure appuyée en bermes latérales.

    L’élargissement s’avère nécessaire suite à la présence de l’échangeur de Loncin et aux croisements de flux de trafic en provenance et à destination de Bruxelles (E40), Aachen (E40) / Maastricht (E25) / Anvers (E313), Liège (A602) / Luxembourg (E25) et Namur (E42).

    Le bureau greisch est en charge des missions d’études d’avant-projet, de projet, d’exécution et de l’assistance en cours de l’exécution.

    Les études portent essentiellement sur :

    • la modification profonde des assiettes de voiries actuellement séparées et présentant des profils en long distincts. Ces profils doivent se rejoindre en une seule plateforme dont le point haut se doit d’être axé au centre de la nouvelle chaussée (à l’axe des nouveaux new-jersey) ;
    • la vérification des 5 ouvrages d’art inférieurs vis-à-vis des remblais nécessaires au reprofilage du coffre de chaussée ;
    • la modification des dévers transversaux afin d’uniformiser les pentes d’écoulement ;
    • la adaptation des poutres de rive des ouvrages d’art afin d’intégrer les nouveaux écrans acoustiques ;
    • la modification du réseau de collecte des eaux pluviales ;
    • la rénovation du réseau de collecte des eaux pluviales à maintenir ;
    • l’étude du phasage afin de garantir la circulation sur 2×3 voies y compris avec poids lourds ;
    • la stabilité des nouveaux écrans acoustiques ;
    • la stabilité du nouveau portique.

    Le phasage des travaux permettra la circulation sur 3 voies dans les deux sens tout au long du chantier, qui devrait aboutir à l’été 2020.

    in massa efficitur. et, libero consequat. tempus quis Donec Curabitur id