Cockerill Maintenance et Ingénierie
Cockerill Maintenance et Ingénierie

    Cockerill Maintenance et Ingénierie

    Ce bâtiment de bureaux de 8 500 m² est destiné à l’extension des bureaux d’études de CMI, logés auparavant dans le château.

    Ce nouveau bâtiment administratif, tout en étant un projet privé, vient s’intégrer dans un contexte plus global de reconversion urbaine de la ville de Seraing.

    Il vient s’implanter à côté du château de CMI, sur le site des halles existantes dont une partie de la toiture shed et une façade sont conservées sans maintenir leur fonction. La structure est principalement constituée de poutres et de colonnes métalliques avec planchers en hourdis (béton précontraint) et noyaux rigides en béton armé.

    Situé dans la plaine alluviale de la Meuse, ce bâtiment est pourvu de fondations s’appuyant au minimum sur le gravier de Meuse ou, pour les lourdes charges, sur le bedrock sous-jacent.

    La structure présente un grand porte-à-faux constitué de poutres-treillis métalliques situé dans le coin sud-ouest, côté où seront prochainement réalisés des aménagements urbains.

    Trois de ces poutres-treillis sont implantées le long des façades à l’intérieur du bâtiment et s’appuient sur une poutre maîtresse qui ramène les efforts sur une structure en béton précontraint s’appuyant directement sur le bedrock à dix mètres de profondeur.

    La première phase de travaux consiste en la démolition des halles, dont la façade côté parc et une partie de la toiture en shed sont conservées. Cette démolition nécessite des aménagements importants pour assurer les alimentations en énergie du château durant la période des travaux. En effet, les transformateurs haute tension ainsi que la cabine de détente gaz se situent dans la zone de démolition.

    Le bâtiment d’une surface brute d’environ 8 500 m² s’étend sur cinq niveaux. Les façades neuves se composent d’une enveloppe rideau fortement isolée, doublée par une peau métallique dont le pourcentage d’ouverture est étudié de manière à optimiser l’apport de lumière naturelle et à limiter les apports solaires.
    La production d’eau de chauffage est réalisée par deux chaudières gaz à condensation à haut rendement. L’eau glacée est produite par un groupe frigorifique à condensation à eau, combiné à un aéroréfrigérant.
    Le chauffage et le rafraîchissement des différents locaux sont assurés par des poutres dynamiques (chaud et froid). Le rafraîchissement est limité aux périodes de grande chaleur (température intérieure supérieure à 28°C). Une ventilation naturelle en mi-saison assistée par une gestion technique centralisée et une station météo permet de limiter les consommations des auxiliaires.
    Deux centrales de traitement d’air de type double flux, équipées de récupérateurs à roue, traitent l’air neuf hygiénique qui est directement introduit dans les poutres dynamiques.

    La gestion des eaux de pluie intègre une toiture végétale qui contribue à la rétention d’eau et limite les débits rejetés sur le réseau. Une citerne de récupération des eaux de pluie permet l’alimentation des appareils sanitaires (WC, urinoirs), l’arrosage et le nettoyage.
    Un nouveau local haute tension est créé afin d’y placer les trois transformateurs haute tension récupérés, pour une puissance totale de 1 760 kVA.
    Les appareils d’éclairage des bureaux sont équipés de lampes fluorescentes avec ballasts électroniques haute fréquence et sont commandés par détecteurs de présence. De plus, les luminaires placés côté façade sont équipés d’une sonde de mesure du niveau d’éclairement. Cette sonde permet de moduler la puissance de l’appareil d’éclairage afin de maintenir un niveau d’éclairement constant, et donc de prendre en compte l’éclairage naturel.
    L’ensemble du bâtiment est équipé d’une installation généralisée de détection d’incendie selon la NBN S 21-100, d’une installation anti-intrusion sur les accès principaux du rez-de-chaussée, et d’un système de contrôle d’accès.

    Mission

    Mission complète de stabilité, de techniques spéciales, PEB et de coordination sécurité santé

    • 8 photos
    • Localisation